vignette handicap accessibilité moins accessibilité plus
vignette recherche
Vous êtes ici >> Accueil >> La ville >> Présentation
La ville
Marchés et gastronomie

Le marché

Le marché se déroule traditionnellement tous les vendredis matins sur les deux principales places de la ville. Toutes les spécialités des producteurs de la région de Carmaux y sont représentées, mais également des saveurs d'autres contrées du Tarn et de l'Aveyron. Échaudés, pâtisseries du sud-ouest, charcuteries lacaunaises, cèpes, vins de Gaillac... y sont découverts et dégustés par les amateurs de produits authentiques et naturels.

Le marché de Carmaux est le 2e de la région avec plus de 200 commerçants présents.

Les origines du marché


Janots et échaudés

Souvent appelés "biscuits du navigateur", l'échaudé et le janot sont deux gâteaux spécifiques du Ségala-Carmausin, et leurs origines remontent au Moyen-Age. Pâte à pain parfumée à l'anis, plante jadis très cultivée dans le Ségala, l'échaudé doit son croustillant à son mode de préparation : après un bain dans l'eau bouillante, le paton est mis à sécher sur une grille avant sa cuisson au four. Ce procédé permet d'obtenir un gâteau sec à longue conservation, sans additif chimique et aux propriétés diététiques reconnues.

Le janot, quant à lui, est une version plus élaborée, contenant du beurre et parfois du sucre. Une petite variante existe avec le "Charlot", qui est un échaudé agrémenté d'orange.
Deux établissements carmausins perpétuent la tradition : la biscuiterie carmausine et la biscuiterie Deymier.

Portrait

Une fabrication artisanale se perpétue à Carmaux. Rémy Deymier fabrique des échaudés et les vend sur son étal ambulant chaque vendredi sur le marché, place Gambetta. Ça fait quatre générations que ça dure, car c'est son arrière-grand-père, Charles, qui en 1921 créa la dynastie. Rémy, 51 ans, perpétue la tradition en étant biscuitier depuis 1977 au n° 2 bis avenue de Rosières à Carmaux où se trouve son laboratoire. Il est fier de sa situation et explique: « Je suis très heureux de ne pas avoir de magasin fixe, je veux rester dans le choix familial qui est d'être marchand ambulant. Je ne veux pas rompre la proximité avec les clients ». Claude, ancien mineur et fidèle parmi les fidèles raconte qu'il en mettait dans sa musette au temps où il descendait au fond de la mine. Il ne faisait que prendre exemple sur les chevaliers du Moyen Age qui en mettaient dans leur besace en partant pour les croisades. A base de farine, d'eau et d'anis savamment dosé et dont chacun garde bien le secret des proportions, l'échaudé est très énergisant. Un seul de ces biscuits dans le bol de lait du matin d'un enfant est aussi dynamisant qu'un bol de céréales vendu dans des paquets cartonnés au nom à consonance américaine. De plus ramené au kilo, le prix de l'échaudé est imbattable. C'est le conseil que Rémy Deymier donne aux jeunes mamans et ne démord pas de l'idée que c'est un produit résolument moderne.

Dans ce beau documentaire, découvrez la fabrication des échaudés,
le musée du verre et celui de la mine.

 

Secrétariat Accueil
Hôtel de ville - place de la Libération
81400 Carmaux
Tel : 05 63 80 22 50
Fax : 05 63 80 22 51
Horaires : du lundi au vendredi, 8h30 - 12h et 13h30 - 18h
Email :
Contacter le service
par courriel
EmploiEmploi
annuaireAnnuaires
demarcheLes démarches
plan villePlan de Carmaux
magazineMag' de la ville
newsletterNewsletter
calendrierAgenda
marche publicMarchés publics
menuLes menus
Portail FamillePortail Famille
faqFoire aux questions

Rejoignez Carmaux :
Twitter Facebook
Ville Carmaux