Campagne de tests COVID19

Catégorie : Vie pratique Publié le

La semaine dernière, la ville de Carmaux est informée qu’un de ses agents exerçant à l’école Jean Moulin, utilisée jusqu’à présent pour l’accueil des enfants de personnels mobilisés dans la lutte contre la propagation du virus, est souffrant et donc en arrêt de travail. Les éléments factuels dont disposait la ville de Carmaux à ce moment n’indiquaient pas que cette personne présentait des symptômes COVID19. Cette personne a en effet par la suite été stigmatisée et suspectée d’être atteinte du COVID19.

Cette situation est prise très au sérieux par la ville de Carmaux tant pour les professionnels mobilisés que leurs proches. Des tests ont donc été réalisés auprès de tous les membres de l’équipe de l’école afin de faire la lumière sur la situation. Jeudi 7 mai dernier, une trentaine de personnes sont testées dont 11 agents de la ville de Carmaux. A ce jour, trois tests sont positifs dont deux agents municipaux. Ces deux cas positifs sont asymptomatiques et sont confinés pendant 14 jours. Pour information, le membre de l’équipe, confiné à son domicile car il présentait des risques pour sa santé au regard du Covid19, a été testé négatif.

D’un commun accord entre l’ARS et la ville de Carmaux il est prévu d’élargir les tests et de mettre à sa disposition des moyens pour lancer une campagne. Les investigations de l’ARS (Agence Régionale de Santé) auprès des deux tests positifs ont permis d'identifier près de 150 personnes contacts. En période de déconfinement il est recommandé par l’ARS d’élargir les tests à toutes ces personnes contact. Lundi 11 mai 2020 137 personnes du personnel municipal sont testées à la salle François Mitterrand transformée pour l’occasion en centre de test Covid19.

Dans le cadre de la sortie du confinement, ce dépistage systématique est l’application des mesures préventives organisées partout dans la région par l’ARS. Le centre de dépistage déployé à Carmaux s'appuie sur les professionnels libéraux du secteur sous la coordination du docteur Maloubier. Ces tests ont vocation à savoir qui est positif ou négatif à l’instant T ; pas de savoir si une personne l’a déjà été il y a plusieurs semaines.

Dans le contexte de crise sanitaire et d’ouverture de la phase de déconfinement, cette consultation de 137 personnes testées est une situation qui peut préoccuper nos concitoyens et l’équipe municipale le comprend. C’est donc pourquoi cette campagne est réalisée et que la ville de Carmaux met tous les moyens dont elle dispose pour apporter son soutien logistique et son écoute aux services de l’ARS et les médecins libéraux mobilisés. Déconfinement oblige, cette procédure normale de tests d’une population plus large vise avant tout à protéger les Carmausins et rassurer leurs familles. Il nous permet également d’éviter une propagation du virus en identifiant d’éventuels cas Covid19 sur notre territoire et prenant toutes les précautions nécessaires.

Une fois que la situation sanitaire sera connue pour toutes les personnes testées, la ville de Carmaux travaillera à la réouverture des écoles. La priorité étant que tous les enfants soient accueillis en toute sécurité. L’ouverture le 18 ou le 26 mai sont les deux hypothèses qui seront étudiées avec la plus grande attention.

Rappel :

A partir du 18 mai et jusqu’au 15 juin, deux masques seront donnés gratuitement à chaque Carmausin, sans condition de ressources. Le premier est offert par le conseil départemental du Tarn, le second par la ville de Carmaux. Les modalités de distribution seront précisées dans les meilleurs délais.