Commémoration du 8 mai 2020

Catégorie : Vie municipale Publié le

Vendredi 8 mai dernier, nous commémorons la date anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale ; une date hautement historique et symbolique pour nous toutes et tous. Dans le contexte historique de crise sanitaire que nous vivons actuellement, c’est la première fois depuis cette guerre que les Français ne peuvent pas défiler dans les rues pour commémorer l’armistice. Pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, il n’y a donc pas eu de défilé à Carmaux, mais un hommage en comité réduit, selon les recommandations du gouvernement.

Une cérémonie en présence d’Alain Espié, maire de Carmaux, Catherine Pinol, conseillère municipale de Carmaux et élue de la région Occitanie, Sylvie Bibal-Diogo, vice présidente du conseil départemental, Thierry San Andres et Serge Entraygues ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants et Amis de la Résistance), Roland Bruère, président du comité carmausin du Souvenir Français et du dernier résistant du Tarn Maurice Paulhiès.

A cette occasion le texte suivant à été lu par Sylvie Bibal-Diogo. Il avait été préparé par les élèves du collège Victor Hugo et leurs enseignants Mme Barthélemy et M. Farré :

« Le collège Victor Hugo de Carmaux participe, le 11 novembre et le 8 mai, depuis quelques années aux commémorations des victoires alliées lors des deux Guerres mondiales.

Les élèves de la Classe Défense et sécurité globales s’associent à la cérémonie mémorielle du 8 mai en rédigeant un discours hommage aux anciens combattants, aux résistants et résistantes et aux victimes civiles. Ils y rappellent les valeurs de la République, le sens du combat et du sacrifice de ces hommes et de ces femmes qui ont changé le cours de l’Histoire. Ils y évoquent aussi la permanence de ces valeurs au travers des combats actuels pour la solidarité, la liberté et la dignité de tous.

L’équipe éducative de la Classe Défense et sécurité globales a souhaité maintenir ce travail de mémoire et de réflexion malgré les conditions sanitaires particulières liées à l’épidémie de Covid 19.

Le discours 2020 est la synthèse des textes personnels des élèves qu’ils ont rédigés, confinés chez eux. Le travail de mise en forme littéraire et de méthodologie, habituellement d’une durée d’une semaine en cours de français, n’a pu avoir lieu. »