Réorganisation des services municipaux

Catégorie : Vie municipale Publié le

L’équipe municipale propose de réorganiser les services afin d’impulser un nouveau souffle à Carmaux et de dessiner une ville attractive tournée vers l’avenir. Réorganiser les services aura aussi pour objectif de mieux répondre aux attentes des administrés. Pour atteindre ces objectifs ce sont les élus et les personnels qui seront initiateurs de la dynamique. Cette nouvelle organisation se veut adaptée au projet de la nouvelle équipe.

Constats
Durant les premiers mois l’équipe municipale a observé, écouté les personnel, analysé le fonctionnement des services et étudié les audits du centre de gestion du Tarn effectués en 2019. On constate que l’on peut s’appuyer sur des femmes et des hommes investis mais l’organisation complexe-et la multiplicité de décisionnaires sur un même sujet empêchent l’efficacité dans la prise de décision et dans l’action.
L’audit sur l’état des services municipaux réalisé en 2019 pointait, entre autre, un circuit de décision non formalisé, une ingérence des élus, une mauvaise gestion des priorités, des relations difficiles avec les usagers ou encore un manque de vision stratégique.

Méthode
« En structurant autrement les services, nous voulons que chacun, d’entre eux, ait une mission claire en rapport avec les attentes des Carmausin. Grâce à la feuille de route que les élus donneront à chaque service, les personnels auront une cadre de travail bien défini, ils pourront apporter en autonomie les réponses aux attentes. Cette organisation permettra une plus grande efficacité, les élus feront des choix politiques et veilleront à leur application par les services alors que les personnels seront le principal interlocuteur des administrés. Il ne sera plus nécessaire de l’avis des élus pour le prêt de tables et de chaises » Jean-Louis Bousquet, maire de Carmaux.
Le mode de gestion des ressources humaines se doit aussi d’être plus clair au niveau recrutement, évaluations, évolutions de carrière et formation. Le but est d’instaurer une relation de confiance à tous les niveaux de la collectivité, de trouver des solutions à la souffrance au travail de certains agents pour gagner en efficacité.

Structuration
Pour mettre en œuvre son programme l’équipe municipale propose des services constitués de 6 pôles dirigés par un directeur général des services (DGS). Jusqu’à présent, un DGS communiquait avec une quinzaine de services. L’idée est de fluidifier les prises de décision en diminuant la dispersion au quotidien. Au niveau des pôles, chacun fonctionnera en autonomie, avec tous les moyens (dont un éventail de sous services) nécessaires pour remplir ses missions. Ces services et leur personnel seront responsabilisés quant à leurs missions, actions.

6 pôles
- Espaces publics (exemple de ses sous-services : nettoyage des rues et trottoirs, entretien espaces verts, entretien cimetières, remise en état des espaces publics, lutte contre les incivilités, intervention rapide). Le but étant que ce service puisse assurer en autonomie la propreté et lutter contre les incivilités
- Service aux administrés
- Gestion du patrimoine
- Animation de la ville
- Gestion transverse et de projets
- Administration générale

Des pôles en phase avec le programme
La ville de Carmaux a plusieurs défis à relever et une nouvelle structuration des services doit pouvoir y répondre.

  • Des espaces publics propres et sécurisés. Cet axe doit devenir un point fort pour la ville afin d’attirer les visiteurs, de retrouver l’envie de flâner à Carmaux.
  • Un patrimoine bien géré et entretenu.
  • Être au service de la population sous-entend que les Carmausins et les Carmausines soient bien accueillis et bien informés. Il faut chercher de la simplification et apporter des réponses précises.
  • Pour être attractif; en plus d’une ville belle et propre, il faut qu’elle soit animée et vivante
  • Les projets de restructuration ou d’aménagement doivent être bien construits pour l’avenir, avec une vision sur le long terme. Correctement préparés ils sauront convaincre nos partenaires financiers.
  • Élaborer une communication positive sur la ville car Carmaux doit être reconnue comme vivante, dynamique, moderne sans toutefois oublier son passé industriel et social.

« Dans le contexte actuel, on observe que des habitants des grandes métropoles souhaitent s’éloigner des centres urbains. Notre territoire pourrait tirer son épingle du jeu, nous sommes proche de Toulouse, nous disposons de services, d’atouts, de centres d’intérêts. C’est une vraie opportunité pour la ville de Carmaux. Notre nouvelle structuration, nos services seront la clef de voute pour y parvenir ensemble. » Jean­-Louis Bousquet, maire de Carmaux.

Reorganisation des services : 6 poles
Reorganisation des services : 6 poles : ville de Carmaux
Reorganisation des services : 6 poles