Nect'arts festival #3 : le programme ! ⚠ Repli ⚠

Catégorie : Culture et Loisirs Publié le

Un festival à partager en famille

La culture s’adresse à tous les citoyens et porte plus globalement les enjeux d’identité, de revitalisation et d’image de notre territoire. Pour rendre la culture accessible à tous, la ville de Carmaux s’est dotée d’une commission culture et a développé des partenariats forts avec des acteurs majeurs qui œuvrent dans ce domaine. Chaque année, la commission culture imagine une saison culturelle riche et diversifiée et notamment le Nect’arts festival.

Arts du cirque, arts de la rue, rire, musique, le Nect’arts festival revient en septembre dans l’écrin de verdure du parc du Candou de Carmaux, pour sa troisième édition. Cette année, la programmation sera encore riche pour vous inviter à faire le plein d’émotions et prolonger l’été dans le Tarn nord. Ces deux jours de spectacles gratuits sont à partager en famille, mais pas que !
Ils sont naturellement placés sous le signe de la bonne humeur et de l’étonnement.
Cette année, afin de continuer à grandir, le Nect’arts s’étend sur l’ensemble d’un territoire avec le Nec’arts Ségala Tour. Apporter directement la culture là où il y en a le moins, voilà son pari. C’est ainsi qu’il s’installera, une semaine avant de venir à Carmaux, dans le petit village de Moularès.
Itinérant, il se déplacera chaque année dans un nouveau lieu sur le territoire du Carmausin Ségala.

Un festival de partenaires

L’ Eté de Vaour est le partenaire privilégier de la ville de Carmaux. L’association défend depuis plus de 30 ans un projet singulier autour du spectacle vivant, en milieu rural (ZRR), qui met en valeur les écritures originales et contemporaines du rire. L’été de Vaour est également un pôle ressources de référence sur le territoire (conseil artistique, prêt de matériel,…) et a la volonté de promouvoir sur un territoire encore plus large un spectacle vivant de qualité, dans des conditions d’accueil professionnelles, et avec la même convivialité que sur son temps fort de festival.

La commission culture de la ville de Carmaux remercie les tutelles pour leur soutien : région Occitanie, département du Tarn, communauté de communes Carmausin-Ségala et l’ADDA du Tarn. Nous tenons également à saluer tout l’engagement de : l’Eté de Vaour comme des forces vives qui œuvrent à la réussite de ce second festival : Point de fut, la Scène nationale d’Albi, l’Office d’animation de Carmaux, l’EJC, l’USC sports boules jeu lyonnais, le National du grand Carmausin, les services de la ville de Carmaux et tous les bénévoles qui ont rejoint l’aventure. Sans leur implication ce troisième Nect’arts festival n’existerait pas !

Et merci au public aventureux de rejoindre l’aventure 2021 qu’il nous tarde d‘écrire avec eux.
Bon festival !

----------------------------------------

Infos pratiques

L’ensemble du festival (Nect’arts Ségala Tour et Nect’arts Festival #3) est en accès libre et gratuit.
Evénement organisé dans le respect des règles et protocoles sanitaires en vigueur.

  • Pass sanitaire indispensable pour accéder à l’ensemble des dates.
  • Buvette et restauration sur place à Moularès et à Carmaux.
  • Chiens interdits sur les deux sites.
  • Repli salle François Mitterrand en cas de pluie pour les dates sur Carmaux.
  • Nect’arts Ségala Tour, le 11 septembre 2021 à partir de 19h, à Moularès
  • Nect’arts festival #3, les 18 et 19 septembre 2021 à partir de 14h, à Carmaux

----------------------------------------


NOUVEAU : Nect’arts Ségala Tour I Moularès (11 septembre)

Le Nect’arts festival fait étape à Moularès avant de s’arrêter à Carmaux les 18 et 19 septembre. Et c’est toujours gratuit !

  • 19h Wanted I Bruital Cie (tout public dès 10 ans)

La trame de Wanted est celle du western traditionnel, un bandit et un shérif s’affrontant depuis toujours vont se retrouver au cœur du Far West pour un ultime duel... Wanted est une parodie, entièrement mimée et sonorisée par une comédienne et un bruiteur. Il est la voix, elle est le corps et à eux deux ils jouent tous les personnages du Far West, du shérif orgueilleux au bandit sanguinaire en passant par le banquier, le prisonnier et la femme fatale. Avec une synchronisation précise, ils s’amusent des clichés à la façon du cartoon, et racontent entre les lignes du western une autre histoire, la leur, un peu absurde et un brin tragique.

  • 21h La meuf de ces gars là [concert rock]

La Meuf de Ces Gars Là, un groupe local, une bande de potes, qui taille la route sur fond de reprises pop/rock... et surtout Rock !

 

Les 18 et 19 septembre 2021

Programmation

Pour cette troisième édition, la programmation mêle cette année encore compagnies régionales et artistes de renommée nationale avec des propositions cirque, marionnette et arts de rue pour tous les publics dès 3 ans.

Samedi 18 septembre / ⚠ REPLI SALLE FRANCOIS MITTERRAND et changement d'horaires

  • 14h ouverture des portes
  • de 14h30 à 19h La Magicabine & Les espaces cyclophones I sous le préau
  • 14h30 Baktana (25 min) I Cie Lazuz, scène 2
  • 15h Little garden (30 min) I Fabrizio Solinas, scène 1
  • 15h45 Ce n’est pas que des salades (50 min) I Les Philosophes Barbares, scène 2
  • 17h15 Baktana (25 min) I Cie Lazuz, scène 2
  • 18h Little garden (30 min) I Fabrizio Solinas, scène 1
  • 18h30 Ce n’est pas que des salades (50 min) I Les Philosophes Barbares, scène 2
  • 19h30 Starsky minute (50 min) I La Dépliante, scène 1 ⚠ à partir de 10 ans
  • 20h30 Super Panela I Concert, sous le préau


Dimanche 19 septembre /⚠ REPLI SALLE FRANCOIS MITTERRAND et changement d'horaires

  • à partir de 12h restauration possible sur site
  • de 14h30 à 19h La Magicabine & Les espaces cyclophones, sous le préau
  • 14h30 Culbuto (30 min) I Mauvais coton, scène 1
  • 15h15 Prise de terre (35 min) I Cie Poisson Soluble, scène 2
  • 16h Goodbye persil (40 min) I L’arbre à vache, scène parking
  • 17h La criée de la rue verte (50 min) I Les Boudeuses, scène 1
  • 18h15 Prise de terre (35 min) I Cie Poisson Soluble, scène 2
  • 19h15 Culbuto (30 min) I Mauvais coton, scène 1

 

----------------------------------------

 

Baktana [jonglage]

  • samedi 18 septembre I 14h30 - 17h15 I scène 2
    Tout public, à partir de 5 ans / 25 minutes / Cie Lazuz
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Baktana est une lucarne sur la rencontre entre deux hommes qui est loin d’aller de soi… L’un, jongleur, obsédé par son monde d’objets volants, communique en manipulant ses massues. L’autre, acrobate, s’exprime à travers le mouvement. De malentendus en questionnements, leur curiosité les amène à une rencontre muette, de laquelle émane l’envie d’aller vers l’autre.


Little garden [cirque]

  • samedi 18 septembre I 15h - 18h I scène 1
    Tout public / 30 minutes / Compagnie : Fabrizio Solinas
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Little garden est un spectacle de jonglage sur l’amour, qui a pour objectif de draguer le public lors d’une parade nuptiale jonglée... Une démonstration de force brute, bruyante et bestiale. Une invitation à stimuler l’imagination de chacun. Une ode à la vie, à l’animalité. Tout bêtement. Comme les saumons qui remontent le courant pour aller s’accoupler au péril de leur propre vie, une créature entre sur scène, balles à la main, pour chercher et choisir sa compagne.

 

Starsky minute [clown acrobate et électrique]

  • samedi 18 septembre I 19h30 I scène 1
    ⚠ à partir de 10 ans / 50 minutes / La dépliante
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Starsky est un clown acrobate électrique à la fois fier et pudique, noble et prolétaire. Il travaille chez Starsky minute, une entreprise de livraison de colis. La mission de Starsky ? Vous livrer un colis. Malheureusement, l’efficacité… c’est pas trop son truc. Bienvenu dans un monde où la connerie est reine et dans lequel Starsky devient peu à peu le héros des histoires absurdes qu’il raconte. Une épopée moderne comme on les aime.

 

Ce n’est pas que des salades [théâtre de rue et théâtre d’objet]

  • samedi 18 septembre I 15h45 - 18h30 I scène 2
    Tout public / 50 minutes / Les philosophes barbares
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Aujourd’hui, dans notre belle campagne française, un agriculteur se suicide tous les deux jours. Comment évoquer le malaise, la pression subie par les agriculteurs, le surendettement et les absurdités de la Politique Agricole Commune européenne ?

Quel regard portent les « gens de la ville » sur la campagne et ses habitants ? A l’inverse, comment voit-on les citadins lorsqu’on travaille dans les champs ? Pour répondre (en partie) à ces questions, une seule solution : un super héros agriculteur tellement épris de justice !


Goodbye persil [road trip sur 50 mètres]

  • dimanche 19 septembre I 16h I scène parking
    Tout public / 40 minutes / L’arbre à vache
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Une voiture rôde, la mythique Twingo, puis se gare discrètement devant l’entrée du jardin public. Le silence se fait, le lieu est désert... Deux individus en sortent, repèrent les lieux. Un dernier regard l’un vers l’autre et ils passent à l’action. Ces deux frères sont prêts à tout pour réussir leur mission…Cette mission les replonge dans le passé, dans leurs rêves d’enfants, l’occasion de faire le point sur leurs vies, avec le regard dur et doux qu’ils portent l’un sur l’autre. Qui commande ? Qui suit ? Le temps d’une parenthèse dans leurs vies d’adultes.

 

La criée de la rue verte [spectacle écolo-tarticipatif et déjanté]

  • dimanche 19 septembre I 17h I scène 1
    Tout public / 50 minutes / Les boudeuses
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Approchez mesdames et messieurs, approchez ! Badauds, babas, imitateurs d’hirondelles, voyous, voleurs de poules et d’électricité, renards chercheurs d’astuces, mystico-pétés en tout genres, bricoleurs de dynamos sur le retour, dynamiteurs d’aqueducs... simples passants dépassés aux pas lassés. Grâce à une criée écologique et déjantée la Compagnie Les Boudeuses livrera ses secrets pour un entraînement loufoque et décalé aux pratiques éco-citoyennes. De mises en situations délirantes en démonstrations foireuses de produits phyto-sanitaires, ces trois crieuses de rue tout-terrain, à bord de leur brouette, sensibilisent tous les publics de façon ludique à l’écocitoyenneté.

 

Prise de terre [marionnette d’argile]

  • dimanche 19 septembre I 15h15 - 18h15 I scène 2
    Tout public à partir de 8 ans / 35 minutes / Cie Poisson soluble
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    La mise à la Terre est un élément crucial pour assurer la sécurité des personnes. L’argile est au centre de ce théâtre de matière, la plasticité de celle-ci évoque la fragilité de notre Terre. Deux personnages modèlent des marionnettes dans l’esprit burlesque du théâtre corporel. Ils nous emmènent dans une réflexion sur notre rapport à la Terre et à l’anthropocène.

Prise de Terre a reçu le prix du jury 2021 au Festival internacional de marionetas de Ovar (FIMO) au Portugal.


Culbuto [cirque de rue]

  • dimanche 19 septembre I 14h30 - 19h15 I scène 1
    Tout public à partir de 4 ans / 30 minutes / Cie Mauvais coton
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Un homme expérimente ses limites, s’amuse à titiller sa vie, et joue à tenir. Avec le cœur et les éléments. À 360°. avec petits et grands. Tanguer et célébrer l’instant. Une proposition de doux jeu où il sera question… d’accepter, de s’accrocher avec enthousiasme, d’osciller ensemble sur l’inconnu et d’apprendre à voler (au cas où !). Culbuto, une pièce de cirque tout terrain, écrite avec le mât culbuto, une machine unique à l’instabilité chronique. Une chose est sûre : avec ou sans mal de mer, tout bouge tout le temps.


La magicabine [entresort magique]

  • en continu samedi 18 et dimanche 19 I sous le préau
    Tout public / 5 minutes (2 à 5 personnes) / Dr Troll
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Un musée, des objets insolites, un conservateur un peu étrange, un manutentionnaire tordu et perfectionniste, bienvenue dans le cabinet des curiosités du Dr Troll. La Magicabine se situe dans la pure lignée du théâtre intimiste miniature. A la fois mystérieuse et chaleureuse, elle peut s’apparenter aussi à un confessionnal ou à une installation de foire. Entrez dans ce monde atypique, vous serez ensorcelé par l’apparition de mains qui dansent, partagent et communiquent avec les vôtr+es au son d’une musique énigmatique.


Les espaces cyclophones [installations sonores interactives]

  • en continu samedi 18 et dimanche 19 I sous le préau
    Tout public / Cie François Cys
    A découvrir en vidéo par ici
    ou par là :
    Les Espaces Cyclophones sont composés de plusieurs installations ayant chacune leurs particularités. Elles expérimentent différents procédés mécaniques et dispositifs acoustiques. Pour émettre un son, on comprime l’air, fait circuler l’eau, produit de l’électricité... Tournez la roue, prenez place sur la selle, auscultez un roulement, un dérailleur, une baignoire... Gonflez, remplissez, videz... Un étonnant orchestre Cyclophonique prend vie !