vignette handicap accessibilité moins accessibilité plus
vignette recherche
Vous êtes ici >> Accueil >> L'Actualité >>
L'Actualité

Trophées de la ville

Alain Espié, maire de Carmaux et Dario Nunès, adjoint à la vie économique entourés d’Alain Bompart et de Lise Fabriès de la CCI du Tarn ont remis les trophées de la ville 2015 à quatre commerçants et artisans de Carmaux. Ce sont toutes des entreprises locales qui se distinguent tant par la qualité de leur accueil, la qualité de leur service ou la qualité de leur prestation.

Didier Bourgeois, Philippe Fabbro, Virginie et Jérôme Delgado, Philippe Clarès.Carmaux propose de nombreux commerces et artisans ouverts du lundi au samedi. L’offre commerciale de proximité est très diversifiée. Les commerces de bouche (boulangeries, pâtisseries, boucheries, caviste…) côtoient ceux de services (habillement, coiffeurs, parfumerie, fleuristes, bien être...) et de restauration. Carmaux dispose de toute l’offre commerciale utile au quotidien comme en période de fêtes. Les artisans, commerçants et industriels du Carmausin vous accueillent toute l’année.

Afin de faciliter les achats, pas l’ombre d’un parcmètre car le stationnement est gratuit à Carmaux sur les places, l’avenue Jean Jaurès, l’avenue Albert Thomas et les rues adjacentes.

À noter que l’union des commerçants, industriels et artisans du Carmausin UCIAC est une association qui regroupe plus de 120 adhérents afin de favoriser et de participer au développement économique du territoire.

LES LAUREATS 2015
L’équipe municipale choisi de récompenser les structures qui se sont distinguées afin d’encourager l’excellence.

Philippe Fabbro maçon
Virginie et Jérôme Delgado Le pied à terre
Philippe Clarès Opticien Krys
Didier Bourgeois Studio Artphot


Philippe Fabbro, entreprise de maçonnerie, charpente, couverture

L’entreprise Philippe Fabbro a reçu le prix « Handi Entreprise » dans la catégorie « Entreprises de moins de 20 salariés » non soumises à l’obligation d’emploi de personnes en situation de handicap. « Il y a parfois des réticences mais il suffit de trouver la bonne personne. Un de mes apprentis reconnu travailleur handicapé collabore avec moi depuis septembre 2014. » précise Philippe Fabbro. Créés par la Région Midi-Pyrénées en 2011, ce prix récompense les entreprises qui mettent en œuvre une démarche volontariste et efficace en matière d'égalité des chances pour les personnes en situation de handicap. L’objectif est de mettre en valeur les initiatives remarquables et innovantes en matière de recrutement, de maintien et d’évolution de carrière de salariés en situation de handicap. Ce prix a été créé dans le cadre de l’« Agenda 22 régional », véritable feuille de route visant à promouvoir l’égalité des chances des personnes en situation de handicap, comprenant 46 mesures. « C’est une expérience humaine très positive que je renouvellerai sans hésiter maintenant que j’en connais le fonctionnement grâce à Cap emploi. » reconnait Philippe Fabbro.

Parcours. A 14 ans, il sort du système scolaire classique et trouve sa voie dans la maçonnerie pour valider son CAP à 17 ans. Il poursuit chez les compagnons et fait son tour de France de 1986 à 1993 avec Brevet et Promotion ouvrière en poche avant d’être salarié dans une petite entreprise de 1993 à 2000. Son passage au deuxième millénaire il le franchit en créant son activité : il est aujourd’hui entouré de deux apprentis et de deux ouvriers. Taloche, truelle, règle, fil à plomb, enduit ; Philippe Fabbro est né dans la maçonnerie avec l’entreprise familiale basée en Alsace. « C’était mon terrain de jeu, j’y allais avec beaucoup de plaisir. Mon père et tous mes oncles sont ou étaient dans le secteur. » Issu du compagnonnage, Philippe Fabbro transmet son savoir-faire. « J’ai formé treize ou quatorze apprenti qui s’orientent souvent ensuite vers les compagnons. »

Son activité s’appuie sur le triptyque maçonnerie, charpente, couverture essentiellement pour de la rénovation sous les normes RGE qualibat. « Nous avons travaillé sur la couverture du pigeonnier du Musée du verre, le décor en poutres bois du Maguire’s pub, sur des toitures anciennes dans le vieil Albi ou encore pour transformer des granges en habitation. »

Philippe Fabbro
12 rue des Myrtes 81400 Carmaux 05 63 76 44 26

 

Virginie et Jérôme Delgado, Le pied à terre

L’activité du magasin de chaussures Le pied à terre a démarré à Carmaux « il y a huit ans » se souvient Jérôme Delgado, qui gère l’établissement avec son épouse. Aujourd’hui, le couple qui compte aussi des boutiques à Rodez, Gaillac et Saint-Gaudens travaille en synergies : « j’assure le côté administratif, stratégique quand ma femme prend en charge le côté relationnel et les achats. » Le pied à terre propose des chaussures moyen et haut de gamme complétées par une offre de produits « confort ».

« Le pied à terre n’est pas le fruit du hasard » assure Jérôme Delgado. Sa maman commerçante était amie de Mme Grégoire qui tenait l’établissement chausseur historique et l’entendait régulièrement s’exclamer « Il manque de chausseurs à Carmaux ! ». Depuis l’idée a fait son chemin. M. Delgado qui « aime monter des projets » assure que l’activité fonctionne pour deux raisons. Premièrement son épouse travaille à Carmaux en contact permanent de la clientèle. Elle a su la développer et la fidéliser en comprenant ses attentes toujours en proposant une offre de qualité. « Il faut être à l’écoute, nous ne sommes pas une chaine impersonnelle, c’est une première clef de la réussite. » Aussi, « Carmaux a la chance de proposer un stationnement gratuit qui participe à notre réussite » avant d’ajouter « Des albigeois viennent chez nous pour cette raison et leur nombre est en croissance ! » remarque-t-il.

Carmaux est une ville pleine de potentiel avec tous les services commerciaux de proximité et de loisir que les habitants sont en mesure d’attendre. « Il faut se serrer les coudes. La mairie, les commerçants artisans et l’Uciac doivent travailler ensemble et poursuivre le développement de l’activité. » s’enthousiasme-t-il.

Le pied à terre
14 avenue Jean Jaurès 81400 Carmaux
Mardi au samedi 9h30-12h et 14h30-19h

Philippe Clarès, Opticien Krys

Philippe Clarès, gérant des enseignes Opticiens Krys et Vision Plus à Carmaux, a obtenu le précieux label Charte « qualité accueil écoute conseil » pour ses deux magasins. C’est l’équivalent du guide Michelin pour les commerces. Ce label décerné par la CCI du Tarn assure aux consommateurs de trouver chez les commerçants labellisés un professionnalisme et une qualité d’accueil irréprochables.

Il ouvre un magasin Krys en 1995 puis rachète Afflelou en 2011. Le magasin deviendra l’actuel Vision plus qui fait aussi partie du groupe Opticien Krys. Philippe Clarès compte donc deux points de vente « qui sont vraiment complémentaires » souligne-t-il. De deux salariés lors de l’ouverture, Krys et Vision plus s’appuient sur sept aujourd’hui. « Avec un opticien indépendant et une mutuelle à l’époque il y avait de la place pour créer une enseigne » précise-t-il. « De 30 m² à l’ouverture nous sommes passés à 150 dans les années 2000 toujours avec une situation très stratégique sur l’avenue et la place Jean Jaurès. »

Des changements se sont opérés dans le secteur « au-delà de la technique nous sommes aussi devenus des administratifs en apportant des réponses aux assurés, en leur proposant le 1/3 payant le tout en parallèle de nos indispensables missions de conseil. » « J’apprécie le contact avec la clientèle, chercher des solutions, avoir un œil de visagiste et rendre service. » avant de compléter : « grâce à une bonne collaboration avec les ophtalmologistes de Carmaux qui nous allouent des créneaux de rendez-vous, nous pouvons à la fois répondre aux urgences de nos clients et des nouveaux arrivants qui n’ont plus leurs repères. »

Opticien Krys
23 av Jean Jaurès 81400 Carmaux 05 63 76 42 01
Lundi 10h-18h Mardi au vendredi 9h-19h Samedi 9h-18h

Didier Bourgeois, Studio Artphot

Le photographe est lauréat du titre de Portraitiste de France décerné par le Groupement national de la photographie professionnelle. Il a dans la foulée été élu European photographer par la Fédération européenne des photographes professionnels.

La photographie est une véritable passion pour Didier Bourgeois qui confesse : « je rêvais d’être motard ou photographe. » Son engagement naturel pour l’image trouve ses racines avec son grand-oncle photographe qui l’initie au huitième art. « Il m’a tout appris. » A propos de sa passion de la photo et du portrait qui lui vaut son prix, Didier Bourgeois précise qu’un bon cliché est une photo où il se passe quelque chose. « Il faut traduire une émotion sur papier sinon c’est une photo d’identité » s’amuse t’il.

Un CAP de photographe en poche, il assure des saisons de filmage dans les années 1970. L’été sur la Côte d’Azur, il prend de l’altitude l’hiver dans la station de Val-Thorens. « Assurer des prises de vues sur la plage, sur les pistes de ski jusqu’en boite de nuit n’est pas de tout repos, l’expérience était très formatrice, il faut savoir être très réactif. » En 1983, il ouvre son premier magasin à La Salvetat-Peyralès puis en 1984 Rieupeyroux ; un retour aux sources avec sa femme Sylviane originaire de l’Aveyron. Il y reste jusqu’en 2012 date à laquelle il devient propriétaire de son actuel studio et magasin photo de l’avenue Jean Jaurès.

Le studio Artphot propose des photos reportage, mariage, portrait sur site ou à domicile. La vente d’appareils photo, d’accessoires et de cadres est complétée par le développement de photos sur place, le conseil et l’accueil.

Studio Artphot
12 avenue Jean Jaurès 81400 Carmaux 05 63 76 68 24
Mardi au samedi 9h-12h 14h-19h

Rédiger un commentaire :

Anti-spam : *
Pseudo : *
E-mail : * (Donnée personnelle non divulguée)
Commentaire :
Contrôle anti-spam :  *
Veuillez recopier le code dans le champs ci-dessus

* Mentions obligatoires !
Ville Carmaux